Accueil

23 mai 2024: 820e jour de guerre

28 mai • Russie-Ukraine : un coup de projecteur sur deux sociétés en guerre

Cette conférence-débat avec Daria Saburova et Gilles Favarel-Garrigues, co-organisée par le Comité de solidarité avec le peuple ukrainien et les opposant·e·s russes à la guerre et la branche suisse de Memorial, aura lieu le 28 mai à 20h00 à la Maison du Peuple de Lausanne (salle Jean Villars-Gilles).


7 juin • Projection de 20 Days in Mariupol

Le 7 juin à 20h00 au Cinématographe (Casino de Montbenon, allée Ernest-Ansermet 3, Lausanne): projection du film 20 Days in Mariupol (lauréat de l’Oscar du meilleur documentaire 2024), suivie d’une discussion. Cliquez ici pour des informations supplémentaires.


L’internationalisme par l’exemple: conférence à Lausanne le 29 février

Conférence avec Mira, militante ukrainienne, membre de Solidarity Collectives et de Anarchist Black Cross et Stefanie Prezioso, professeure en histoire, spécialiste du fascisme et de l’antifascisme et membre de l’Union populaire.


Deux ans de guerre contre l’Ukraine: rassemblements le 24 février 2024

Lausanne: 17h00, Place St-François

Lire les interventions.

Berne: 14h00, Schützenmatte (15h00: Place fédérale) (informations).

Zurich: 13h30, Landesmuseum (informations) (lire l’intervention de Jo Lang).


Collecte de Noël 2023

Le Comité de solidarité Suisse-Ukraine lance en cette fin d’année une collecte de fonds pour un projet porté par l’ONG Base UA, active auprès des jeunes dans la région de Donetsk, à proximité de la ligne de front.

L’ONG Base UA conduit des activités avec les enfants et les adolescents depuis le mois d’avril 2023. Elle organise en particulier des ateliers de peinture, de dessin et de sculpture dans différentes villes et villages. Le but de ces activités est d’offrir aux jeunes de la région du temps libre qui leur permette de penser à autre chose qu’à la guerre qui se déroule sous leurs yeux et envahit leur vie depuis maintenant presque deux ans.

Pour aider Base UA en cette fin d’année, nous lançons une récolte de fonds qui lui permettra d’acheter le matériel nécessaire à ses activités. Merci de verser votre don sur notre collecte Wemakeit ou directement sur notre compte bancaire avec la mention « collecte Noël ».

Plus d’informations.


L’enregistrement de la conférence «Pourquoi cette guerre contre l’Ukraine» est en ligne

Conférence de Hanna Perekhoda organisée par le Comité de solidarité avec l’Ukraine le 12 octobre 2023 à l’Espace Dickens (à Lausanne).

Visionner la conférence.


Le comité vaudois a contribué à la distribution de matériel scolaire en Ukraine

Le 1er septembre, une nouvelle année scolaire commençait pour tous les enfants d’Ukraine. Malheureusement, et sans qu’ils et elles n’y puissent rien, cette rentrée s’est faite dans conditions matérielles souvent très difficiles.

C’est dans ce contexte que le comité Ukraine Vaud avait décidé d’organiser cet été une collecte de fonds pour les 117 enfants de l’école de Starosillia, petit village au nord de l’oblast de Kherson qui a été occupé par les forces armées russes jusqu’en novembre 2022.

Avec l’aide des «Anges de Fer» ainsi que de l’équipe de Solidarity Collectives, une délégation du comité s’est rendue au village de Starosillia pour y distribuer à chaque enfant un ensemble complet de fournitures scolaires. 

En savoir plus.


Un meilleur contrôle des sanctions sur les matières premières réclamé par le Conseil national

«Selon le postulat de sa Commission de politique extérieure, que le Conseil national a adopté le 21 septembre 2023, l’application actuelle des sanctions, qui mise sur l’approche volontaire, met en danger la réputation de la Suisse. Le Conseil fédéral doit désormais identifier et combler les lacunes des embargos sur le pétrole et le charbon russes. La veille, une motion du PS lui demandant d’établir un cadre légal pour le négoce de matières premières a également été adoptée. Celui-ci pourrait poser les fondements d’une future autorité de surveillance de ce secteur à haut risque.»

Lire le communiqué de presse de Public Eye.

Lire l’entretien de Nicolas Walder dans Le Courrier (25.09.2023).

La Suisse est toujours une plaque tournante du financement de la guerre en Ukraine

L’enquête menée sur de nouveaux documents et publiée le 14 septembre par plusieurs médias est accablante pour les banques suisses.

Lire l’enquête ici (contenu payant).


Récolte de fonds pour les enfants de Starosillia

La rentrée scolaire a lieu en Ukraine aussi   

Le Comité Ukraine Vaud organise une collecte de fonds pour les enfants ukrainiens vivant à Starosillia, un village qui se situe dans l’oblast de Kherson dévasté par la guerre. Au moment de la rentrée scolaire de cet automne, les 120 enfants qui fréquentent l’école locale font face à un défi majeur : le manque de matériel scolaire adéquat pour poursuivre leur éducation. En collaboration avec les Anges de Fer, organisation citoyenne et humanitaire locale de cette région sidérurgique, nous nous engageons à fournir ce matériel essentiel à ces enfants, mais ne pouvons le faire sans votre solidarité ! Merci d’avance pour vos dons.


La mutinerie du groupe Wagner et la situation en Ukraine

Interview de Hanna Perekhoda, «Forum», RTS, 25 juin 2023 •

Écouter l’émission.


Le véhicule pour les Anges de Fer est déjà à Kryvyi Rih!

Grâce à vos dons le Comité Ukraine Vaud a pu récolter plus de 5000 CHF et contribuer à l’achat d’une camionnette pour une association ukrainienne les Anges de Fer (ГО « Залізні янголи »).

Leur activité principale consiste à subvenir aux besoins des habitants des villages libérés de la région de Kherson. Au vu des dernières nouvelles – la catastrophe humaine et écologique dans toute la zone autour de la station hydroélectrique de Kakhovka – cette aide est encore plus précieuse.

Nous remercions nos nombreux donateurs, nos bénévoles et toutes les personnes qui ont porté ce projet, notamment nos partenaires Ukraine-Grenoble-Isère Officiel. Tout cela n’aurait pas été possible sans votre aide!

Étant convaincus que la solidarité internationale doit se constituer par en bas, nous continuons une COLLECTE DE FONDS pour aider de manière concrète le peuple ukrainien en résistance.

Faites un don sur le compte du comité indiqué ci-dessous avec la mention « Humanitaire »:

IBAN : CH55 0076 7000 A554 4544 4 (Banque Cantonale Vaudoise, 1001 Lausanne)

Code BIC de la banque : BCVLCH2LXXX


La «neutralité suisse» à la lumière de l’agression russe contre l’Ukraine

Depuis le 1er mai, la Suisse préside le Conseil de sécurité de l’ONU, fonction largement symbolique mais qui devrait néanmoins conduire à respecter scrupuleusement les principes énoncés dans la Charte des Nations Unies de 1945. La Russie, qui l’a précédée à ce poste, ne le fait pas, sans que cela doive inciter les autorités suisses à l’imiter.

Lire la suite…


Des proches de prisonniers ukrainiens dénoncent des traitements inhumains

À l’invitation du Comité de solidarité genevois, des Ukrainiennes dont les proches sont prisonniers de guerre sont venues dénoncer à Genève les conditions dans lesquelles ils sont détenus. Elles étaient devant le Grand Conseil genevois le vendredi 12 mai.

Lire la suite.


3 mai • Conférence d’André Markowicz


Exposition « Faces of War »

Exposition de photographies d’Alexander Chekmenev à la HEP dès le 30 mars.

Voir les informations détaillées.


Ukraine: 1 an après l’invasion

Conférence à l’Université de Lausanne le 23 mars à 18h30.

Après les huit ans de guerre « hybride » à l’est de l’Ukraine, le 24 février 2022, la Russie lance l’invasion militaire à large échelle avec l’objectif d’une disparition de l’Ukraine en tant qu’État et société indépendants. Confrontées à une résistance massive de la population, les forces armées russes s’engagent dans une stratégie de terreur systémique envers les civils. Cette violation flagrante du droit international a aussi déclenché une crise majeure, mettant en péril le système de sécurité globale.
Comment analyser les motivations et les objectifs de la Russie? Quelle est la situation actuelle en Ukraine? Comment se positionne la Suisse sur la question et quelles en sont les répercussions?
Pour réfléchir sur l’ensemble de ces questions, nous avons le plaisir d’accueillir Hanna Perekhoda, fondatrice du Comité Ukraine Vaud et politiste et historienne à l’université de Lausanne qui travaille sur les imaginaires nationaux et la fabrique des frontières en Russie et en Ukraine.

Conférence organisée par le Groupe Regards Critiques de l’Université de Lausanne. Plus d’informations.


Le 24 février 2023, un an de guerre contre l’Ukraine

Différents événements auront lieu en Suisse pour les 1 an du conflit. Un rassemblement aura lieu le 24 février à 18h00 à Lausanne, nous vous invitons également à une soirée de solidarité le même jour à Genève, ainsi qu’à une manifestation à Bellinzone et à un rassemblement à Neuchâtel. Le samedi 25 février, une manifestation est organisée à Genève à 15h00.


Conférence de Nicolas Werth à Lausanne le 14 décembre

L’enregistrement de la conférence est en ligne. Voir les détails ici.


Les vêtements sont arrivés en Ukraine!

Les six palettes de vêtements d’hiver que comité de solidarité vaudois a envoyé à destination de l’Ukraine en janvier sont arrivées à bon port!

Ces habits chauds, chaussures d‘hiver et couvertures seront acheminés par l’association des militants anti-autoritaires Solidarity Collectives à Lyman, une ville de l’oblast de Donetsk détruite à 90% par l’artillerie russe. Avant l’invasion, 30’000 personnes y vivaient. Aujourd’hui, bien que Lyman ait des airs de « ville fantôme », 3000 personnes y habitent encore, se réfugiant dans les sous-sols de leurs maisons détruites, alors que les températures atteignent -15°C la nuit.

Étant convaincus que la solidarité internationale doit se constituer par en bas, nous continuons à collecter des fonds pour aider le peuple Ukrainien en résistance. On trouvera toutes les informations afin de faire des versements ici.


Les bombardements russes contre les populations civiles en Ukraine sont des crimes de guerre

Le comité de solidarité Suisse-Ukraine suit la situation dans les villes ukrainiennes qui sont actuellement bombardées. La communauté internationale doit condamner avec la plus grande fermeté ces bombardements.

Plus que jamais: les troupes russes doivent se retirer de l’intégralité du territoire ukrainien, les criminel·le·s de guerre doivent être traduit·e·s devant des tribunaux, et Poutine doit être éjecté du pouvoir!


11 septembre 2022: 200 jours de guerre contre l’Ukraine

Les jours et les mois paraissent se ressembler en s’ajoutant les uns aux autres depuis le début de l’invasion de l’Ukraine le 24 février. Et pourtant, la situation sur le terrain évolue ces dernières semaines, l’armée russe a commencé à reculer, des villes et des villages sont libérés.

Aujourd’hui, le décompte macabre atteint les 200 jours de conflit, et ce que nous disions il y a cent jours reste vrai. Le peuple ukrainien a besoin de notre aide et de notre solidarité, en Ukraine comme en Suisse (et ailleurs), les opposant·e·s russes et bélarusses à la guerre aussi.

Le comité de solidarité suisse est en train d’organiser des événements cet automne pour mieux comprendre cette guerre, continuer à organiser notre solidarité avec le peuple ukrainien et rassembler toutes les personnes qui n’acceptent pas, qui n’accepteront jamais qu’un régime tyrannique cherche à envahir l’un de ses voisins et à y abattre les germes de démocratie qui s’y étaient épanouis.


24 août 2022: six mois de guerre contre l’Ukraine

La guerre que Vladimir Poutine a décidé de déclencher contre l’Ukraine et sa population a commencé il y a six mois. Les pertes humaines, sociales, culturelles, économiques, sont immenses du côté ukrainien. Et pourtant, les hommes et les femmes qui ont décidé de résister à cette invasion et à la destruction, non seulement de leur pays, mais de toutes les valeurs qui leur sont chères, n’abdiquent pas. Plus que jamais, ils et elles ont aujourd’hui besoin de notre solidarité.

Voir des images du rassemblement sur la Place des Nations à Genève


Le droit de résister: manifeste féministe

Depuis février, la voix collective des féministes ukrainiennes n’a pas été entendue. Dans un manifeste, elles exhortent les féministes du monde entier « à la solidarité avec la résistance du peuple ukrainien contre cette guerre impérialiste prédatrice ».

Lire la suite…


Signez la pétition pour les droits reproductifs des femmes ukrainiennes

Dans le cadre du collectif féministe du Réseau européen de solidarité avec l’Ukraine, avec avec les organisations féministes ukrainiennes et polonaises, une pétition a été lancée pour les droits reproductifs et l’accès effectif à l’avortement des femmes ukrainiennes déplacées en Pologne et ailleurs en Europe.

Lire le texte de la pétition et la signer.


100 jours de guerre contre l’Ukraine

Cela fait 100 jours que le territoire de l’Ukraine est sous les bombes russes, que sa population subit les exactions des soldats venus l’envahir, qu’elle compte ses mort·e·s lorsqu’elle le peut, et appelle désespérément à l’aide le monde entier. 100 jours après ce terrible 24 février qui a vu les troupes russes franchir la frontière et entamer leur sinistre ouvrage, nous sommes plus que jamais solidaires du peuple ukrainien et des opposant·e·s à la guerre qui font entendre leur voix en Russie et au Bélarus.

Les combats à l’Est de l’Europe commencent à quitter la première page des journaux et les fils d’actualité en ligne, mais nous savons bien que cela ne signifie pas, hélas, que la situation serait en train de s’améliorer. Bien au contraire, le silence ou le voile que l’on tire sur cette réalité ne fait qu’aggraver les atrocités en leur donnant un surcroît d’impunité.

Tant que l’armée russe ne se sera pas repliée sur son territoire légitime, la guerre continuera, plus ou moins active, plus ou moins meurtrière, plus ou moins visible. Croire que l’apaisement avec le tyran du Kremlin et sa clique d’oligarques corrompus fera avancer la paix ne témoigne que du plus criminel des aveuglements.


Retour d’une délégation européenne à Lviv

Quatre membres de notre comité se sont rendus à Lviv avec la délégation du Réseau Européen de solidarité avec l’Ukraine et contre la guerre. Le but de cette délégation, qui comprenait des représentants de multiples organisations et collectifs politiques venant de plus de dix pays européens, était de rencontrer des syndicats, militant·e·s, associations et personnes de la société civile afin d’échanger et de faire valoir leur point de vue.

Plus de détails ici.


Halte aux pratiques discriminatoires dans la politique d’asile

Les exilé·e·s de la guerre d’Ukraine citoyen·ne·s de pays hors Union européenne, sont victimes de discriminations inacceptables. En Ukraine avec les maltraitances et les obstacles mis par les polices et gardes-frontières à leur sortie du pays en guerre ; ou en Pologne où elles et ils n’ont généralement pas accès aux canaux de fuite disponibles pour les autres. Mais aussi dans le reste de l’Union européenne et en Suisse, où on leur dénie le droit à la protection temporaire et aux avantages liés à celle-ci.

Lire le communiqué de presse des comités de solidarité bâlois, genevois, vaudois et tessinois.


La Suisse alimente le trésor de guerre de Poutine: une enquête de Public Eye

Lire l’enquête en entier.

Pour écouter la conférence de Josef Lang sur la même thématique.