Accueil

25 mai 2022 : 91e jour de guerre

Retour d’une délégation européenne à Lviv

Quatre membres de notre comité se sont rendus à Lviv avec la délégation du Réseau Européen de solidarité avec l’Ukraine et contre la guerre. Le but de cette délégation, qui comprenait des représentants de multiples organisations et collectifs politiques venant de plus de dix pays européens, était de rencontrer des syndicats, militant·e·s, associations et personnes de la société civile afin d’échanger et de faire valoir leur point de vue.

Plus de détails ici.


Halte aux pratiques discriminatoires dans la politique d’asile

Les exilé·e·s de la guerre d’Ukraine citoyen·ne·s de pays hors Union européenne, sont victimes de discriminations inacceptables. En Ukraine avec les maltraitances et les obstacles mis par les polices et gardes-frontières à leur sortie du pays en guerre ; ou en Pologne où elles et ils n’ont généralement pas accès aux canaux de fuite disponibles pour les autres. Mais aussi dans le reste de l’Union européenne et en Suisse, où on leur dénie le droit à la protection temporaire et aux avantages liés à celle-ci.

Lire le communiqué de presse des comités de solidarité bâlois, genevois, vaudois et tessinois.


La Suisse alimente le trésor de guerre de Poutine: une enquête de Public Eye

La Russie a construit sa puissance sur le Roi carbone. Les sociétés pétrolières d’État de Moscou ont toujours pu compter sur le soutien indéfectible des maisons de négoce basées en Suisse. Que ce soit pour leur apporter un ballon d’oxygène financier ou les accompagner dans une périlleuse conquête des hydrocarbures de l’Arctique. Les recherches de Public Eye montrent que malgré la pression internationale croissante, les négociants suisses ont encaissé depuis les ports russes pas moins de 80,5 millions de barils de pétrole en février et mars 2022. 

Lire l’enquête en entier.

Pour écouter la conférence de Josef Lang sur la même thématique.